Chrono-Cité

Programme : Projet urbain sur le campus de Paris-Saclay
Lieu : Université Paris Saclay
MOA : Europan 12
MΠ: GILLOT+GIVRY
Projet finaliste

-
Réhabilitation logements étudiant ©GILLOT+GIVRY

Réhabilitation logements étudiant ©GILLOT+GIVRY

Un campus dans la forêt ©GILLOT+GIVRY

Un campus dans la forêt ©GILLOT+GIVRY

Bâtiment de recherche réhabilité ©GILLOT+GIVRY

Bâtiment de recherche réhabilité ©GILLOT+GIVRY

Campus de Paris-Saclay ©GILLOT+GIVRY

Campus de Paris-Saclay ©GILLOT+GIVRY

Fluidifier, densifier, fréquentation été-hiver  ©GILLOT+GIVRY

Fluidifier, densifier, fréquentation été-hiver ©GILLOT+GIVRY

Masse ©GILLOT+GIVRY

Masse ©GILLOT+GIVRY

Axonométrie ©GILLOT+GIVRY

Axonométrie ©GILLOT+GIVRY

©GILLOT+GIVRY

©GILLOT+GIVRY

Logements étudiants réhabilités ©GILLOT+GIVRY

Logements étudiants réhabilités ©GILLOT+GIVRY

Chambre logements étudiants ©GILLOT+GIVRY

Chambre logements étudiants ©GILLOT+GIVRY

Réhabilitation logements étudiant ©GILLOT+GIVRYUn campus dans la forêt ©GILLOT+GIVRYBâtiment de recherche réhabilité ©GILLOT+GIVRYCampus de Paris-Saclay ©GILLOT+GIVRYFluidifier, densifier, fréquentation été-hiver  ©GILLOT+GIVRYMasse ©GILLOT+GIVRYAxonométrie ©GILLOT+GIVRY©GILLOT+GIVRYLogements étudiants réhabilités ©GILLOT+GIVRYChambre logements étudiants ©GILLOT+GIVRY

 

La mise en valeur du site par la conservation de ses qualités paysagères, et dans une logique d’amplification n’a pourtant de sens que si cette qualité est mise à la disposition des usagers. L’implantation d’une micro-programmation dans des zones jusqu’alors en friches doit permettre d’enrichir la diversité et la qualités des ambiances sur le site. L’objectif poser est aussi de coloniser le site afin d’en renforcer la fréquentation quotidienne. L’implantation de ces lieux, consacrés aussi bien à l’étude que la vie sociale et associatives, permet de répartir un réseaux de polarités et de renforcer une offre sociale. Favoriser les rencontres, organiser une convivialité entre les spécialités est vecteur d’un enrichissement des esprits par l’échange.

Le bon fonctionnement territorial du projet passe par l’organisation des flux de données. L’usager doit avoir accès aisément à l’information sur site. Cette organisation virtuelle a une influence majeure sur le fonctionnement du campus et donc sur son architecture. L’implantation d’un réseau sans fil très performant permet de suivre un cours virtuel en visioconférence par exemple ou de consulter une quantité importante d’ouvrages sans pourtant se trouver dans un espace dédié tel une bibliothèque. L’accès à un ensemble de contenus pédagogiques, à l’information pratique du site, lié notamment aux événements sociaux, culturels ou associatifs, permet une superposition des fonctions dans l’espace. Les espaces étant moins déterminés quant à leurs fonctions une plus grande flexibilité est permise au bénéfice d’une plus grande diversité d’atmosphères.