Clairière

Ambassade Suisse de Séoul Programme : Ambassade
Lieu : Séoul, Corée du Sud
MOA : Confédération Suisse
MΠ: GILLOT+GIVRY
Budget : Confidentiel
Surface : 3200 m2
Phase : Concours

-
Vue depuis le sud ©GILLOT+GIVRY

Vue depuis le sud ©GILLOT+GIVRY

Plan masse©GILLOT+GIVRY

Plan masse©GILLOT+GIVRY

Alignements©GILLOT+GIVRY

Alignements©GILLOT+GIVRY

Intérieurs-extérieurs©GILLOT+GIVRY

Intérieurs-extérieurs©GILLOT+GIVRY

Isolement©GILLOT+GIVRY

Isolement©GILLOT+GIVRY

Empilement©GILLOT+GIVRY

Empilement©GILLOT+GIVRY

RdC ©GILLOT+GIVRY

RdC ©GILLOT+GIVRY

R+1 ©GILLOT+GIVRY

R+1 ©GILLOT+GIVRY

R+2 ©GILLOT+GIVRY

R+2 ©GILLOT+GIVRY

R+3 ©GILLOT+GIVRY

R+3 ©GILLOT+GIVRY

Coupe sur la chancellerie ©GILLOT+GIVRY

Coupe sur la chancellerie ©GILLOT+GIVRY

Elévation©GILLOT+GIVRY

Elévation©GILLOT+GIVRY

Détail©GILLOT+GIVRY

Détail©GILLOT+GIVRY

Maquette©GILLOT+GIVRY

Maquette©GILLOT+GIVRY

Vue depuis le sud ©GILLOT+GIVRYPlan masse©GILLOT+GIVRYAlignements©GILLOT+GIVRYIntérieurs-extérieurs©GILLOT+GIVRYIsolement©GILLOT+GIVRYEmpilement©GILLOT+GIVRYRdC ©GILLOT+GIVRYR+1 ©GILLOT+GIVRYR+2 ©GILLOT+GIVRYR+3 ©GILLOT+GIVRYCoupe sur la chancellerie ©GILLOT+GIVRYElévation©GILLOT+GIVRYDétail©GILLOT+GIVRYMaquette©GILLOT+GIVRY

La conception de l’ambassade se heurte à plusieurs difficultés : un rapport d’échelle inégal aux futures tours d’un contexte urbain en mutation, et un climat local contrasté impliquant une débauche énergétique tant l’hiver que l’été. La particularité programmatique du sujet met les thèmes de la confidentialité et de l’intimité au cœur du projet, tout en soulevant la question du sens et de la visibilité d’une architecture diplomatique. Le projet est orienté suivant deux directions liées au futur plan du quartier. La chancellerie s’aligne avec la future voie, la résidence de l’ambassadeur s’aligne aux tours projetées. La position des volumes de la résidence et de la chancellerie tend à créer une richesse et une variété d’espaces interstitiels extérieurs. Tantôt sous la forme d’un parvis, d’un corridor ou d’une pelouse dégagée, chaque espace du rez de chaussée, trouve son prolongement extérieur. Un impluvium au centre de la résidence permet aux parties les plus privées de jouir d’un espace extérieur intime et tranquille. La plantation de pins sur la périphérie du terrain permet de protéger les activités des tensions climatiques et urbaines. Cet isolement  doit permettre de rééquilibrer le rapport entre tours et ambassade. Le principe constructif est constitué d’un empilement de blocs en béton isolant préfabriqués teintés dans la masse qui permettent une forte inertie et l’expression d’une grande stabilité.